samedi 27 juin 2020

Ali Baba


Publié au Défi du Samedi sur le thème Droguiste



Au village il y avait une famille de droguistes qui tenait une sorte de caverne d'Ali Baba même si le père s'appelait Ali Ben Youssef.
C'était le seul endroit que je connaisse où vous entriez pour acheter une serpillière et d'où vous ressortiez avec des tringles à rideaux et des tapettes à souris !
Dans la famille Ben Youssef j'ai souvent pioché la mère, une femme acariâtre attachée à son tiroir-caisse comme un kebbab à sa broche.
Je n'ai jamais compris comment on pouvait avoir autant de poils sous les bras quand on vend des lames de rasoir par paquets de cent !
Dans la famille Ben Youssef j'aurais préféré – façon de parler – piocher la fille Aïcha mais le père Ali veillait comme un cerbère sur sa marmaille et se méfiait des piocheurs ...
Le benjamin qui se prénommait pourtant Djamel tenait la partie mercerie et vendait des boutons, lui qui en exposait de nombreux échantillons sur sa figure.

J'y allais surtout chercher des asticots pour la pêche et des wassingues pour la mère et quand je réclamais une ristourne, Ali hurlait « Des clous ! » même s'il ne m'en donnât jamais la moindre poignée …
La plupart des gens boudaient la caverne, préférant les grandes enseignes où « il y a tout ce qu'il faut » et où « les envies prennent vie ».
Et puis le jour vint – il fallait bien que ça arrive – où la vieille Simca 1000 du maire explosa sa tête de delco au milieu de la grand'rue.
On chercha partout dans le canton de quoi faire redémarrer l'antique carrosse de notre édile … mais que dalle, nib comme ils disent au bled !
Persuasif, je réussis à traîner le premier adjoint – celui qui porte trois stylos à la poche de son costume – jusqu'à la droguerie.
Le brave Ali Baba ayant fouillé une heure dans son souk en extirpa du fin fond une tête d'allumeur des années 60 de chez Ducellier qu'il eut tôt fait d'adapter à grands coups de lime et de tournevis.
La Simca repartit sur trois pattes sous les Hourra des villageois et quelques pétarades qui laissèrent sur la chaussée un bon morceau de pot d'échappement rouillé mais Ali venait de gagner ses lettres de noblesse.

Le jeune garagiste du village – féru d'électronique, d'ABS et de GPS et ignorant tout des tronches de Delco – rentra chez lui en haussant les épaules.
Madame Ben Youssef empocha les 18,71 euros avec un rictus non feint tandis qu'Aïcha m'envoyait le plus beau sourire du monde.




jeudi 18 juin 2020

Brèves du 18-06-2020


(Parce que la vie est trop courte)




Racisme : Le packaging du riz Uncle Ben's va changer
C'est pourtant du riz blanc, non ?


Pour Olivier Véran, le gros de l'épidémie est derrière nous
C'est qui le gros de l'épidémie ?


Des passagers refusent de porter le masque sur un vol Paris-Nice
Mais les masques tombent automatiquement !

samedi 13 juin 2020

La roue tourne

Publié sur le site MilEtUne Histoires 



Vous la fabriquez aussi en gris?”
Bien sûr Monsieur, gris cyclone, gris dolmen, gris cormoran, gris neptune, gris plu...”
Euh... et en gris neutre, juste gris quoi ?”
Juste gris... c'est possible mais en option Monsieur”
Alors je vais la prendre gris cyclone en quatre portes”
Ah non Monsieur, en quatre portes c'est gris neutre... ”
Alors retirons deux portes et disons gris cyclone”
C'est un excellent choix Monsieur car sur ce modèle vous avez de série le correcteur d'assiette automatique, l'aide au stationnement automatique, le programme de stabilité électronique automatique et le détecteur d'angle mort automatique”
Donc tout automatique quoi !”
Oui sauf l'aide automatique au freinage d'urgence qui est en option”
Donc je ne pourrai pas freiner en cas d'urgence?”
Sauf si vous avez pris l'option Contrôle de freinage en courbe, auquel cas l'aide au freinage d'urgence n'a plus de raison d'être”
Oui mais je ne pourrai freiner en urgence que dans les courbes?”
C'est tout à fait ça, ou alors il suffit de tourner le volant pour faire croire au Contrôle de freinage en courbe que vous êtes dans une courbe”
Euh... et pour les freinages d'urgence en ligne droite, c'est une option?”
Tout à fait, c'est l'option Amplification du freinage d'urgence mais c'est offert si vous prenez l'option Affichage tête haute sur le pare-brise”
Euh... Quel rapport avec le freinage? Il faut avoir la tête haute pour freiner en ligne droite ?”
Non Monsieur, ça n'a aucun rapport, c'est justement le principe des options, tout comme l'airbag de lunette arrière est compris dans l'option Carte SIM intégrée dans l'habitacle”
Donc pas de carte SIM, pas d'airbag arrière ?”
Vous avez bien compris”
Et il y a d'autres options à tiroir comme ça ?”
Oui Monsieur, le contrôle automatique de la pression du train de pneus vous donne droit au kit de réparation de roue de secours”
Ah? Parce qu'il y a une roue de secours en standard?”
Oui Monsieur mais la seconde roue de secours pour secourir la première est en option”
C'est drôlement bien fichu ! Et pour les enfants, vous avez prévu quelque chose?”
Oui mais uniquement sur les versions quatre portes, cela va de soi”
Ah? Alors tant pis pour le gris cyclone mais je vais devoir prendre une quatre portes”
Bien, dans ce cas vous apprécierez l'option siège-enfant chauffant avec couche-culotte automatique intégrée et en plus le kit fumeur est offert”
Je vous demande pardon... vous n'auriez pas plutôt un kit non fumeur?”
Si Monsieur mais c'est une option différente qui comprend aussi l'AFILDACP”
La file de quoi?”
l'AFILDACP: l'Alerte au franchissement involontaire de ligne par détection automatique de clignement des paupières”
Euh... et ça sert à quoi?”
A vous prévenir que vous venez de franchir involontairement une ligne axiale de séparation des voies au motif que les clignements des paupières, leur fréquence, le degré d’ouverture des yeux et la direction du regard traduisent un certain degré de fatigue et que...”
D'accord! D'accord! Et donc il me reste à enclencher l'aide au freinage d'urgence”
Même pas Monsieur, puisque c'est automatique... sauf si vous n'avez pas prévu cette option”
Je comprends... j'ai tout intérêt à prendre cette option si je veux rester en vie pour pouvoir profiter pleinement des autres options”
« Vous êtes plein de sagesse Monsieur. Vous savez, la roue tourne vite de nos jours … et tenez, dans cette configuration particulièrement riche on vous offre le tatouage”
Euh... non merci, je suis douillet et Germaine a horreur des tatouages”
Je parlais de la voiture Monsieur, pas du conducteur ni de la passagère”
Ah! Pardon... et le tatouage ressortira bien sur le gris neutre ?”
Peut-être pas Monsieur, pour cela il faudra changer la couleur aux endroits du tatouage, c'est l'option Automatic Tatoo Contrast”
Et bien on va oublier l'option AFILDACP”
Bien Monsieur, donc je note: pas de kit non fumeur”
Pardon?”
C'est le jeu des options Monsieur... mais vous pourrez toujours baisser votre vitre si vous fumez au volant”
Ah? On peut baisser les vitres en standard ?”
Non, pas en standard Monsieur mais avec l'option Assistance au démarrage en côte”
Donc pas de démarrage en côte, pas de vitres qui se baissent ?”
Vous avez bien compris! Par ailleurs puis-je vous conseiller l'Ouverture du coffre sans les mains, puisque vous avez des enfants?”
Euh... je ne me souviens pas que nous ayons évoqué un coffre”
Mais vous avez droit au coffre avec l'option siège-enfant chauffant puisque le coffre contient le chargeur de couche-culottes”
D'accord ! Et bien je vais prendre tout ça. Si vous pouvez me fournir un devis rapidement”
Pas de problème Monsieur. Je vous fais parvenir l'offre définitive sous deux mois”
Sous deux mois?”
Oui Monsieur, à moins que vous ne souscriviez à l'option Quick Configuration Quotation, auquel cas vous recevrez l'offre définitive sous trois à six semaines”
Euh... non merci. Je vais pouvoir attendre”
Comme il vous plaira Monsieur, chez nous le client est maître des options”

Les bésicles pour les Nuls

Publié au Défi du Samedi sur le thème des bésicles



L'anagramme du mot bésicles est cessible, ce qui peut expliquer les nombreuses donations et les échanges de bésicles au cours des siècles mais c'est une question de point de vue : certains donneraient tout sauf leurs bésicles, d'autres en offrent trois pour le prix d'une … allez comprendre.

La bésicle a été inventée par un certain Aff dit Le Loup ; c'était une sorte de monocle de telle sorte qu'il a fallu la conjuguer au pluriel pour qu'elle s'apparente à une paire de lunettes ; il devint alors plus facile de les pincer sur le nez d'autant qu'on les portait comme un manche puisqu'elles n'avaient pas de branches.

Les premières bésicles apparaissent à la fin du XIIIème (siècle, pas l'arrondissement) à Venise.
Elles comportaient des lentilles en verre de Murano et permettaient ainsi de voir Venise d'où l'expression bien connue « Voir Venise et sourire ».
Si la lentille est concave pour les myopes et convexe pour les presbytes, celle du Puy est réservée aux petits salés.

Bien avant cela Léonard de Vinci imaginait des lentilles de contact au moyen d'immersions oculaires dans de grosses coupes remplies d'eau mais le procédé se révéla peu pratique à porter sur soi et signa la mort du métier de porteur d'eau.
Les bésicles étaient généralement grosses, rondes et lourdes comme Germaine - je veux dire comme celles de Germaine - mais en écailles de tortue, en cuir ou en fanon de baleine.

Autrefois on « chaussait ses bésicles » afin de soigner quelque oeil-de-perdrix mais aujourd'hui on préfère le podologue à l'ophtalmo.

Le nom bésicles a été remplacé avantageusement par le mot binocles qui n'est rien d'autre qu'une double nocle.
L'expression « femme à bésicles, femme à tricycle » a été modernisée avec l'apparition du plastique et du mot lunettes.

Voilà de quoi éduquer les Nuls, pour le reste … faut voir ailleurs.

samedi 30 mai 2020

« et je me retiens »

Publié au Défi du Samedi sur le thème : Zinneke



C'est connu comme le houblon : l'effet de la bière – qu'elle soit belge ou autre – sur la vessie a des conséquences désastreuses.
Jean-Philippe Smet l'a si justement chanté à travers son tube « je vais et je viens entre tes reins … et je me retiens, etc»
C'est pourquoi on ne s'étonnera pas de rencontrer à Bruxelles au coin des rues de l'Etuve et du Chêne un Manneken Pis intarissable, une sorte de fontaine de Trévise mais en plus membrée, une sorte de Bareuzai bourguignon qui pissait autrefois du vin rouge lors des fêtes de la vigne Place François Rude à Dijon.

Le droit fondamental d'égalité des genres a fait que la femme n'est pas en reste côté bibine aussi trouve t-on une Jeanneke Pis dans l'impasse de la Fidélité de la même Bruxelles, une sorte de fontaine de Trévise mais en moins membrée que le Manneken Pis.

Ce qui est plus étonnant – peut-être au nom de l'égalité des bâtards – c'est de découvrir qu'à Bruxelles les chiens aussi boivent de la bière !
Aussi trouve t-on un Zinneke Pis à l'angle de la rue des Chartreux et de la rue du Vieux-Marché-Aux-Grains, un corniaud qui lève la patte sur une borne quand d'autres coulent un bronze dans le caniveau … c'est ce que j'appelle dépasser les bornes !

Ainsi donc les trois genres se trouvent réunis, unis dans le même besoin, la même envie pressante de se soulager sous le regard complaisant des bruxellois.
Ainsi sur cette dernière lettre de l'alphabet, Walrus auras su nous entraîner sur ses terres … c'est très malin.


dimanche 24 mai 2020

Brèves du 24-05-2020


(Parce que la vie est trop courte)




Le coronavirus semble affecter le cerveau
bien que Trump ait été testé « positivement » négatif


Gerald Darmanin au JDD : »Je veux peser »
Alors, balance …


Gard : Il roulait en Ferrari à 128 km/h au lieu de 50
Gard au radar !

samedi 23 mai 2020

Yallah quoi ?

Publié au Défi du Samedi d'après le thème : Yallah 





Je suis immergé dans la lecture de 'Une vie avec les pauvres' de Sœur Emmanuelle quand Germaine déboule dans le salon, trempée jusqu'aux genoux : » Y'a la machine à laver qui fuit ! »
Je redescends doucement sur Terre : « Yallah quoi ? »
» Y'a la machine à laver qui fuit ! »
Encore sous l'emprise de la célèbre chiffonnière et tout imprégné d'humanité et de générosité, je réponds : »Allons-y … en avant »
Etonnée de tant de diligence Germaine me suit comme on suivrait le Sauveur jusqu 'à la buanderie transformée en pédiluve.
« Y'a la bassine dans le placard à balais » aboie t-elle.
Je me surprends à répondre : »En avant … allons-y»
Je cherche une wassingue, ce qui reste d'un mémorable Défi du Samedi.
Pour une fois Germaine a deviné ma pensée : « Y'a la serpillière dans l'autre placard»
Va pour une serpillière, j'acquiesce : »Allons-y … en avant »

Germaine m'observe d'un œil circonspect.
À genoux j'adresse une prière à saint Eloi patron des plombiers et une à la mère Denis, ça ne mange pas de pain ...
Puis je plonge courageusement derrière la machine, heureusement j'ai encore pied.
« Y'a la clef anglaise à côté du lavabo, si ça peut t'aider» me précise Germaine.
« Ça peut m'aider, allons-y … en avant » dis-je en saisissant cette clé qui n'a rien d'anglaise sinon qu'elle serre à gauche et pas à droite.
Les mains sur les hanches, Germaine m'évalue : »C'est quoi tes Allons-y … en avant ? A quoi tu joues ?»

Et soudain c'est la révélation ! Je découvre que la crosse de vidange est sortie de son logement, aussi suis-je fier de pontifier : »Y'a la crosse qui s'est barrée ! »
Germaine semble ahurie : »Y'a une crosse d'évêque dans une machine à laver ? »
Fier de mon érudition, je confirme : »Oui … Y'a !! »
Perspicace, Germaine conclut : »Y'a qu'à la r'mettre »
C'est ce que je vais faire … Allons-y … Yallah !
De là-haut la petite sœur des pauvres doit être fière de moi.

Germaine me regarde, déconfite : »Y'a la quoi ? »