mardi 12 décembre 2017

Brèves du 12-12-2017


Plus longues... c'est chiant




(Lu dans Gala) Laeticia Hallyday cordon-bleu : Bientôt une carrière derrière les fourneaux ?
Il suffira d'allumer le feu


Attentat de New-York : On connaît le profil de l'auteur
Reste à le reconnaître de face


Georges Tron aux assises : « Moi aussi je vais balancer »
Un tronc assis, ça se balance ?

lundi 11 décembre 2017

Brèves du 11-12-2017


Plus longues... c'est chiant





Un élevage de dindes en quarantaine après une suspicion de grippe aviaire
La maison des secrets de Secret Story, contaminée ?



Cristiano Ronaldo : Je ne pensais pas pouvoir rattraper Messi
Mais si



Un an de prison pour un faux chômeur qui faisait de la plongée à l'île Maurice
C'est ce qu'on appelle plonger

samedi 9 décembre 2017

Les 15 jours de la Genèse 2.0

le nombre 15 est à l'honneur pour le 484ième Défi du Samedi





Après le grand chambardement et ayant recensé les dégâts, le Tout-Puissant décida de tout refaire en mieux et de prendre son temps: IL appela ça la Genèse 2.0
IL était loin d'imaginer qu'en cumulant deux jours du seigneur sans compter les RTT, IL allait gagner au change.


Jour 1: IL fit le jour clair et la nuit sombre mais avec une cinquantaine de nuances de gris pour les deux bipèdes qui attendaient le jour 6 avec impatience

Jour 2: IL fit le ciel bleu puisqu'IL avait déjà créé le Bleu ciel et que c'était bien; IL fit aussi la mer avec des golfs clairs et des moutons... Mêêê... y'a pas de mais qui tienne

Jour 3: IL fit l'herbe – humide pour les vaches qui ne péteraient plus et sèche pour le cannabis – des fruits sans pépins sauf la pomme et des légumes beaux (avant on disait biaux) à manger par 5 chaque jour
Jour 4: IL fit un soleil avec une grande place – la place au soleil – une lune avec du miel pas frelaté pour les amoureux et des étoiles pour les poètes

Jour 5: IL fit des zanimaux, des piafs qui volent sans chier partout, des hamburgers sur pattes et des canards sans foie ni l'oie, des pandas noir et blanc et aussi des blanc et noir – pareil pour les zèbres – des chauve-souris chevelues et puis des loup-bouquetins pour chausser son Eve du lendemain.

Jour 6: IL fit Adam en vert – avec un verre à dents – et Eve en tenue d'Eve mais en 86.60.86 pour faire bonne mesure; IL leur dit "Croissez et multipliez-vous mais en silence parce que je vais créer demain mon jour du Seigneur et j'aimerais bien être peinard"

Jour 7: IL ne fit rien mais créa quand même le hamac et la télé par lune (le satellite de la Terre) mais sans Hanouna et puis il créa les boules Qiès à cause des deux forniqueurs.

Jour 8: IL fit l'Enfer et son boucan, un endroit torride et enfumé pour boucaner et non pas un endroit frais et pur pour bouquiner, un endroit bruyant où les méchants seraient obligés d'écouter ad vitam aeternam l'oeuvre complète de Renaud.

Jour 9: IL fit les Paradis fiscaux et on dirait fiscaux parce qu'il y avait plusieurs paradis fiscals, tout comme cheval mais pas chacal.

Jour 10: IL recréa sa prière le Notre Père en remplaçant "et ne nous soumets pas à la tentation" par "et ne nous laisse pas entrer en tentation"... après tout, c'était Sa prière bon Dieu !!

Jour 11: IL créa un Noël aux tisons et un Pâques au balcon parce qu'IL en avait soupé des anciens dictons à la mord-moi-le-noeud

Jour 12: IL fit la chicorée du Nord (avec le brun, un brin dérangé) et la chicorée du Sud (avec Leroux, un brin caféiné) pour ne pas les confondre

Jour 13: IL fit quatre saisons comme Vival dit: le printemps sur la Tamise, l'été mais pas meurtrier, l'automne sans les violons sanglotant et enfin l'hiver mais sans le singe ni Belmondo

Jour 14: Comme le jour 7 IL ne fit rien sauf déplacer son hamac, n'alluma pas la télé – même sans Hanouna – mais garda les boules Qiès toujours à cause des deux forniqueurs.

Jour 15: IL créa le Quinze et en vrac le SAMU, le département du Cantal au lait de vaches qui ne pètent pas et aussi l'âge de la majorité sexuelle même si Eve s'en foutait pas mal depuis le 6ième jour

Le Tout-Puissant poussa un soupir de satisfaction mêlé d'une pointe d'angoisse: sa Genèse 2.0 donnait à l'Humanité une nouvelle chance de prospérer, un souffle nouveau à peine perturbé par les beuglements des deux forniqueurs qui Caïn & Caha sublimaient déjà les premières graines d'une innombrable progéniture...

vendredi 8 décembre 2017

Brèves du 08-12-2017


Plus longues... c'est chiant




Enceintes connectées : la CNIL rappelle les risques pour la vie privée
A bas le cordon ombilical ! On veut des bébés autonomes


Rectification : Elon Musk ne compte plus envoyer sa voiture en orbite sur Mars
Il enverra bien un Mars sur sa voiture



Santé : Et si la méditation permettait de mieux vieillir
ça demande réflexion... si ça ne dure pas trop longtemps

jeudi 7 décembre 2017

Brèves du 07-12-2017


Plus longues... c'est chiant




Ligue des Champions : Monaco prend l'eau à Porto
Habituellement c'est panaché et grenadine



La France entière est en deuil
Le Bayern a battu le PSG



Climat : La terre pourrait se réchauffer 15% de plus d'ici 2100
Je serai refroidi bien avant ça

mercredi 6 décembre 2017

Brèves du 06-12-2017


Plus longues... c'est chiant




Béziers : Robert Ménard a inauguré sa crèche polémique
Polémique? Autrefois c'était Joseph et Marie



Donald Trump tronque deux grandes réserves protégées de l'Utah
Quand Donald tronque, l'environnement trinque


Vol inaugural du Falcon Heavy: Elon Musk veut lancer une Tesla vers Mars
ça coûterait moins cher de lancer un Mars vers une Tesla

mardi 5 décembre 2017

Brèves du 05-12-2017


Plus longues... c'est chiant





Le jour où Valéry Giscard d'Estaing a été attaqué par un panda
on sait pourquoi Brigitte Macron les choisit au berceau



Bobigny : Le tribunal reporte ses audiences faute de chauffage
Ils auraient dû brûler le parquet



Etats-Unis : Il se tatoue « ne pas réanimer » sur le torse, l'hôpital obéit
D'habitude on tatoue « Découper selon le pointillé »

lundi 4 décembre 2017

Une page qui se tourne

publié aux Impromptus Littéraires d'après l'idée d'une page qui se tourne






"Qu'est-ce qu'y t'arrive, l'Antoine? T'as la tête des mauvais jours ou des mauvaises nuits"
"M'en parle pas. C'est tous les ans pareil à l'approche de Noël... le casse-tête des cadeaux et y'a pléthore"
"Chez nous y'a que Germaine et moi alors les cadeaux c'est vite fait, on va chez l'boulanger"
"Nous on va plus chez Boulanger ni nulle part ailleurs... on a tourné la page, on commande tout par internet"
"J'ai pas dit chez Boulanger mais chez l'boulanger. On achète une grosse bûche sans les décos en plastique puisqu'on les a déjà et l'tour est joué!"
"Ouais... ben en guise de bûche tu devineras jamais c'que Bibiche veut cette année"
"Non mais tu vas m'le raconter comme d'habitude"
"Tu sais déjà qu'elle avait l'aspirateur-robot programmable, comme mon aspirateur de piscine mais sans la piscine"
"Ouais"
"Elle a aussi le lave-linge qui pèse le linge sale pour économiser la lessive et qui sèche quand c'est mouillé jusqu'à c'que ça soit sec et qui joue la truite de Schubert quand c'est fini"
"Mouais"
"Avant elle avait eu la centrale vapeur PerfectCare Silence Express SuperSpray HighQuality qui nettoie tout à la vapeur du sol au plafond"
"Pfuuiii"
"Et puis le robot cuiseur mijoteur connecté qui te fait un boeuf mironton comme...
"Comme Germaine, ouais... y lui manque plus grand chose à ta Bibiche pour être heureuse"
"Figure toi que si, y lui faut le frigo connecté"
"Ah? Et y sont connectés à quoi les frigos, maintenant?"
"Un frigo connecté mon cher, ça passe automatiquement ta commande de beurre par internet à la grande surface de ton choix quand y'a plus d'beurre"
"Euh... mais y'a plus d'beurre dans aucune grande surface, l'Antoine"
"Oui mais c'est juste un exemple... un frigo connecté ça fait tout pareil avec les poireaux ou les bières"
"Moi pour les bières j'envoie Germaine"
(Soupir)
"T'envoies Germaine! Mon pauv' vieux, on voit bien que t'as pas tourné la page"
"Mais quelle page?"
"La page du grand livre d'aventures qu'est la vie au XXIème siècle, bon Dieu"
"Tu vois l'Antoine... nous avec Germaine on l'a refermé ton bouquin. On a tout coupé"
"Hein? Vous avez tout coupé?"
"Ouais! D'un grand coup de serpette dans le fil du téléphone. Plus d'téléphone. Plus d'internet. Plus d'emmerdes"
"Euh... et vous faîtes comment pour... tout?"
"On prend un bouquin"
"Mais faut encore tourner la page, alors qu'avec une liseuse..."
"C'est quoi une liseuse?"
"C'était le cadeau de Bibiche pour Noël mille neuf cent... j'sais plus, c'était au siècle dernier mon vieux. Au siècle dernier ! Et vous faîtes comment pour savoir le temps, par exemple le temps qu'y fera samedi à 8 heures ?"
"Et ben on attend le samedi matin pour ouvrir une fenêtre"
"Ah quand même, vous avez gardé Windows 10 !"
"Non. Quand j'dis qu'on ouvre une fenêtre, c'est celle du salon qu'est orientée Ouest. Quand la trouée du Bois des Iles est claire c'est qu'y va faire beau"
"Mais pour les impôts, la mutuelle, les résultats médicaux?"
"Jamais d'résultats. Jamais malades"
"Mais la banque en ligne?"
"Plus d'banque en ligne. La banque sous l'oreiller entre deux mouchoirs parfumés à la lavande. J'te dirai même que ça nous excite la libido de bricoler sur le pactole"
"Euh... pour ça avec Bibiche on avait acheté le lit connecté de chez Kamasutra et une boule à facette et aussi la version liseuse de Cinquante nuances de gris... mais au final Bibiche préfère son canard vibrant"
"Ah? Nous on n'a plus de volailles, c'était devenu trop compliqué avec leur grippe aviaire. On prend les oeufs chez l'boulanger"
"Y font des oeufs maintenant chez Boulanger?"
"Non... j't'ai déjà expliqué... et toi l'Antoine t'auras quoi pour Noël? Une tourneuse de page?"
"Te moque pas, cette année je crois que Bibiche me réserve une grande surprise; j'ai bien essayé de savoir mais elle est dit rien, la garce"
"C'est bien aussi les surprises, l'Antoine"
"Oui, j'ai bien trouvé un billet d'avion pour le Panama dans son sac mais ça peut pas être ça vu qu'c'est un aller simple..."
"C'est p't'être une page qui se tourne, l'Antoine"

Brèves du 04-12-2017


Plus longues... c'est chiant



Gironde: Un présumé poinçonneur de milliers de pneus enfin interpellé
Marre de poinçonner ou un p(n)eu crevé ?



Allemagne : Un ex-comptable d'Auschwitz de 96 ans pourrait être incarcéré
A quelques lettres près, il pourrait être incinéré...



Christian Estrosi jeune papa »Je m'occupe des biberons et je change les couches »
« et je viens de publier 'Il faut tout changer' chez Albin Michel »

dimanche 3 décembre 2017

Brèves du 03-12-2017


Plus longues... c'est chiant




Manifestation anti-Macron à Ouaga : Un nuage de gaz lacrymogène sur Zogona
Méfie toi du nuage sur Zogona... la poussière du Macronat est en marche



Un séisme de magnitude 2,5 secoue la Corée du Nord
Le dernier « joujou » de Kim Jong Un a fait demi-tour ?



Orléans et la Nouvelle-Orléans vont enfin se jumeler
Quelle bonne Nouvelle !

mercredi 29 novembre 2017

Brèves du 29-11-2017


Plus longues... c'est chiant




Rhône : Jugés pour avoir capturé des hérissons afin de les manger
L'affaire ne manque pas de piquant



Var : Il abîme sa Ferrari sur un dos d'âne, la mairie doit l'indemniser
L'âne a bon dos face au Cheval cabré



Nord : Plus de 100 000 euros découverts dans des pots de peinture
Drôle de façon de blanchir l'argent

mardi 28 novembre 2017

Bruits d'abeilles

Les Impromptus Littéraires nous invitent à raconter une histoire abracadabrantesque qui mêlera :
- un personnage : un acupuncteur désorganisé
- un lieu : dans un salon de beauté
- un objet : un caleçon
- un moment : après la venue d'un gendarme dans le quartier
- un problème : un coup de fil anonyme



"Allo, chef? Vous d'vinerez jamais où que j'suis"
Habitué aux devinettes foireuses de Ouatson, l'inspecteur La Bavure soupira :"Dites toujours mon vieux, si ça peut sauver une enquête déjà vouée à l'échec"
"J'suis comme qui dirait dans les bras d'Orphée"
"Si vous voulez dire dans les bras de Morphée, y faudrait arrêter d'rêver mon vieux!"
"Non chef, dans les bras d'Orphée... enfin, dans les mains expertes d'une jeune employée de l'institut Orphée pour un massage californien dont vous n'imaginez même pas le..."
La Bavure trancha net :"Qu'est-ce que vous glandez à c't'heure dans un salon d'massage au lieu d'être en planque?"
"Euh... c'est que j'étais en planque chef, suite aux menaces d'un coup de fil acronyme qu'y z'ont reçu au salon. J'ai relevé le pandore de service du fait qu'y termine à 18 heures à cause de sa gamine qu'y doit récupérer à la crèche du 9ième arrondissement et..."

La Bavure eut une brusque quinte de toux.
"Vous avez pris du mal, chef? Vous êtes vacciné au moins?"
Pour être vacciné, La Bavure se croyait vacciné et pourtant :
"Passez-moi les détails, Ouatson... z'êtes en service ou z'êtes au massage?"
"Euh... les deux mon capitaine, pardon, inspecteur. J'suis en tenue d'massage et en bonne position pour interroger cette jeune employée aux mains z'expertes qu'a reçu l'appel acronyme"
La Bavure s'étouffa :"En tenue d'massage?"
"Euh... c'est comme la tenue d'hiver réglementaire du 36 quai des Oeufs Frais,chef... avec le borsalino mais en caleçon"
Le gargouillis de l'étouffement s'amplifia :"Me dites pas qu'vous êtes en caleçon et qu'vous essayez d'tirer les vers du nez d'une fille qui vous caresse, Ouatson?"
"Pardon chef mais vous caricaturez la situation. J'aimerais bien vous voir à ma place"
La Bavure avait pris une inquiétante teinte aubergine :
"Apprenez Ouatson que la place d'un inspecteur principal n'est certainement pas là où vous êtes! Z'allez vous rhabiller fissa et m'balancer votre rapport pour midi!"
"Y'a pas d'souci, chef. Natacha s'est bien épanchée en attaquant les fessiers..."
"C'est qui cette Natacha?"
"Euh... la jeune masseuse, chef. Le type au coup d'fil acronyme est un fada, un excité du bulbe, il les a menacées d'leur faire la peau! Ca sent l'tatoueur ou l'apiculteur..."
(Soupir)
"Vous voulez dire acupuncteur, Ouatson"
"Non chef... un apiculteur, y'avait un de ces bourdonnements sur la ligne..."
Celle du 36 Quai des Oeufs Frais rompit dans un claquement rageur.
La Bavure ramassa le vieux bigophone en bakélite; ça au moins c'était du solide.

Brèves du 28-11-2017


Plus longues... c'est chiant





Chine : Le président poursuit sa révolution jusque dans les WC
Arriver à pied par la Chine : cette contrepèterie va en prendre un coup !



Santé : La hausse des coûts de l'ambulatoire s'accélère
Réduire les fractures ou réduire la facture ? Il faut choisir



Macron entame une tournée en Afrique
Enfin un jeune président qui ne visitera pas incontinent

lundi 27 novembre 2017

Brèves du 27-11-2017


Plus longues... c'est chiant




Des écologistes veulent renommer « Journées du patrimoine » en « Journées du matrimoine »
et un patron patraque devient une matrone à matraque ?



Consommation : Les lampes LED ne sont pas si bonnes pour la planète
Les lampes LED, c'est moche



Nemours : Un homme rattrape une fillette tombée du 5ème étage avec une couette
C'est tiré par les cheveux mais ça marche

samedi 25 novembre 2017

L'obélisque pour les Nuls


Publié aux Défis Du Samedi sur le thème du machin représenté ci-dessous






Comme astérisque le mot obélisque est masculin à cause de sa forme, c'est pourquoi on parle d'érection lorsqu'on le dresse.
Erigé ou au repos, un obélisque est toujours rose grâce au granite rose de chez Assouan, un tailleur égyptien qui fit carrière dans le granite.
Les techniques d'érection restent méconnues à ce jour bien qu'on ait échafaudé de nombreuses théories comme celle du docteur Hypothalamus "Erection, mode d'emploi ou la Gaule du matin".
Par contre on sait que l'obélisque de Louqsor provient de Louqsor en Egypte où il gisait ; s'il était venu de Gizeh on l'aurait appelé l'obélisque de Gizeh ce qui eut été grotesque pour un obélisque en érection.
Il a été échangé aux égyptiens par Charles X contre une horloge en cuivre qui n'a jamais marché mais l'obélisque n'a jamais marché non plus bien qu'il serve aléatoirement de cadran solaire.

Mené en bateau durant un an au gré des crues du Nil puis de la Seine par Champollion – célèbre pour avoir déchiffré le mot barbare hiéroglyphe – l'obélisque est érigé en 1836 à Paris où il remplacera un monument autrefois érigé en l'honneur de Louis XVI qui fut décapité au même endroit.
Selon les époques, on décapite, on castre ou on érige et tout ça devient l'Histoire avec une grande H.
Louis-Philippe Ier finira par trancher lui aussi: ce sera la Place de la Concorde et nulle part ailleurs!
On notera que Champollion portait un nom de lycée, le même nom que beaucoup d'établissements français comme Grenoble, Dijon ou Figeac
(Source: Les Copains d'avant)

C'est ainsi que le 25 octobre à 14H30 et des poussières – beaucoup de poussière – au moment de l'érection il y aura du monde au balcon, Louis-Philippe Ier – inventeur de la pièce de 20 francs – et sa famille recueillent l'ovation de la foule; il faut dire que ce jour-là il faisait beau... mais parlons technique:

L'obélisque comporte trois parties distinctes mais reliées entre elles: le pied des stalles, le fût et le pyramidion mais vu d'en bas on distingue surtout le pied à moins d'être en haut; c'est pourquoi on peut dresser un obélisque à l'envers, dans ce cas on dit planter et non pas ériger.Le planter d'obélisque est développé en détail dans les brochures de Goscinnix et Uderzum.

Le pied des stalles:
Le pied des stalles d'origine de l'obélisque de Louqsor comportait seize statues de babouins surexcités et en érection comme l'obélisque mais il fut remplacé par un pied des stalles plus sobre pour ne pas choquer la société française prude du XIXème (du XIXème siècle et non pas du XIXème arrondissement).
Notons à l'attention des voyeurs libidineux que le pied des stalles d'origine et ses babouins qui bandent tous les jours de 9H à 18H sauf le mardi est visible au pyramidion du Louvre.

Le fût:
Déjà douze siècles avant JC tous les fûts sortaient couverts, celui de Louqsor ne manque pas de caractères ; il est couvert de hiéroglyphes ou rébus à base d'oiseaux, de cafards, de trombones, de casseroles et de scoubidoubi-ou-ah qui racontent la vie de Ousirmaâtrê Setepenrê appelé plus amicalement Ramsès II (ou Rame 16-2).

Le pyramidion:
C'est une mini-maquette de pyramide placée au sommet du fût et pour couronner le tout celui de la pyramide de Louqsor est recouvert de feuilles d'or pour faire plus style Louis-Philippe.

A suivre: La culture de l'agrégadolinium à travers les âges

vendredi 24 novembre 2017

Brèves du 24-11-2017


Plus longues... c'est chiant




Violation de domicile : Igor Bogdanoff arrêté pour s'être introduit chez son ex-petite amie
Il me semble qu'on dit «introduit dans son ex-petite amie » 



Eure : Un jeune conducteur perd son permis moins d'une heure après l'avoir obtenu
Donc il l'a perdu dans l'Eure



Russie : Des ours polaires massés sur une île
La massothérapie pour les ours... ça fait froid dans le dos

jeudi 23 novembre 2017

Brèves du 23-11-2017


Plus longues... c'est chiant




Silvio Berlusconi demande l'absolution
Indulgentiam, absolutionem et perseverantiam in bunga-bunga !





Santé : La pollution de l'air ferait baisser la qualité du sperme
Soutenons le développement durable ! Soutenons l'érection !




Yvelines : A Houilles, la mère d'un collégien mord le principal
Ouille !

mercredi 22 novembre 2017

Brèves du 22-11-2017


Plus longues... c'est chiant




Compteur Linky : Celui d'une saint-génoise de 90 ans disjoncte 22 fois en 3 jours
Il y a de quoi péter les plombs !



Armée : Vladimir Poutine veut des armes à la pointe de la technologie
Nostalgie des casques à pointe ?



Un français sur deux ne connaît pas le nom de son maire
mais il connaît le nom de sa paire

mardi 21 novembre 2017

Brèves du 21-11-2017


Plus longues... c'est chiant




Force Républicaine : François Fillon se retire
Politicus interruptus


Nouvelle Orléans : Une femme élue maire pour la première fois
Jeanne la pucelle ?



Retraite : Les jeunes anticipent de plus en plus
pas le temps de passer par la case Pole Emploi

lundi 20 novembre 2017

La belle sarthoise

Publié aux Impromptus Littéraires sur le thème des vide-greniers




De Pruillé-Le-Chétif à Saint-Mars-La-Brière
de Saint-Jean-De-La-Motte à Beaumont-Pied-de-Bœuf
les voici les chineurs, les voilà les "bradeux"
qui ont dévalisé le grenier de grand-mère

Rien ne sert de jeter il faut brader à point
le cornet à piston reprend un second souffle
à défaut d'escarpins on chine des pantoufles
pour un tapis volant on est venu de loin

On soulève le bric on y trouve le broc
qu'importe le foutoir car ici chacun sait
que dans l'hétéro...gêne il y a du plaisir

Ainsi j'ai déniché, venu d'une autre époque
un amour de miroir, que dis-je une Psyché
et dont je ne pourrai jamais me dessaisir.